Paris

Opéra, Grands Boulevards,

Jardin intérieur, parking privé

Réservation en ligne :

Heure de Paris :

Actualités de Paris

La vie « Doré » à Paris

On dit qu'il a porté l'« imaginaire au pouvoir en Europe ». Notamment grâce à ses illustrations… Gustave Doré a illuminé de noir, de grandiose ou de cocasse une bonne partie du XIXe siècle ! Découvrez la vie « en doré » à Paris grâce à la très belle exposition que lui consacre le musée d'Orsay jusqu'au 5 juin.

Oui c'est vrai : le musée d'Orsay est un lieu culte pour tous ceux qui aiment l'art du XIXe siècle à Paris. L'ancienne gare revisitée en institution muséale était le lieu rêvé pour présenter cette grande exposition Gustave Doré (1832-1883), célébré notamment pour ses incroyables eaux-fortes des œuvres de Dante, Rabelais, Hugo ou Balzac.

Fantasques ou fantastiques. Cette fois-ci, au lieu de s'arrêter aux seules illustrations qui ont certes fait la gloire de l'artiste français, l'exposition révèle avec minutie toutes es autres facettes de son œuvre et de ses talents. Du dessin à la peinture, de l'aquarelle a la sculpture. Souvent fantastique ou fantasque, l'inspiration de Doré s'exprime dans tous les registres de l'émotion !

http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/gustave-dore-37172.html?tx_ttnews[backPid]=254&cHash=c57f7254f4

Découvrez ou redécouvrez en ce début d’année l’un des plus grands photographes français : Raymond Depardon qui est exposé au Grand Palais jusqu’au 10 Février 2014. L’équipe de l’Opéra Cadet vous conseille de visiter l’exposition, intitulée « Un moment si doux » lors de votre séjour à l’hôtel.

Bien sûr que c’est un photographe Depardon ! Et quel photographe ! Mais c’est aussi un journaliste ou un artiste à la posture d’anthropologue. Voilà plus de cinquante ans qu’il  nous offre un regard incomparable sur notre monde contemporain. Cette fois, c’est sous l’angle de ses divers voyages à travers le monde que cette exposition met l’accent. 

De l’Ethiopie à l'Amérique du Sud, Depardon nous parle en couleurs des paysages et des rencontres que sa carrière a suscités. L’intensité de la sa vie artistique révèle la magie existentielle de notre rapport au http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/raymond-depardon-un-moment-si-douxmonde

Publié par f75cadet le Vendredi 24 Janvier 2014 à 09:50

A

partir du 8 janvier et jusqu’au 11 février, la fièvre fashion s’empare de Paris avec les soldes d’hiver. Réservez votre séjour à l’Opéra Cadet, idéalement situé à Paris et fréquentez les endroits chics et cultes tout autant que les adresses de proximité qui vous permettront d’être efficace dans votre quête de bonnes affaires. Petits conseils 

Commencez par les endroits cultes ! Pour faire le plein de bonnes affaires tout en ne négligeant pas le chic parisien, débutez votre exploration du Paris des soldes… en prenant des escalators. Ceux des fameux Grands Magasins et des spots fashion autour de la Gare Saint-Lazare, à très grande proximité de l’Opéra-Cadet.

Cœur de soldes. Puis, donnez rendez-vous à la mode au passage du Havre. Là, une quarantaine de boutiques et stores vous attendent sous une verrière tout en élégance. Faîtes un saut sur les rituels Champs-Elysées et l’avenue Montaigne avant de descendre l’avenue d’Opéra et de réaliser de bonnes affaires dans le carrousel du Louvre !

Publié par f75cadet le Vendredi 10 Janvier 2014 à 09:37

Noël à Paris est l’un des plus beaux spectacles grandeur nature qui soit. Si vous avez la chance de séjourner pour les fêtes à l’Opéra Cadet, au cœur de la ville lumières, vous n’aurez que l’embarras du choix en matière de sorties et de fééries. Paris à Noël, quel spectacle !
D’abord il y aura la magie des illuminations de Noël. Puis ces charmants marchés de Noël bohêmes qui s’installent sur les Champs-Elysées, sur le parvis de La Défense, à côté des gares de l’Est ou de Montparnasse ! Plus loin c’est la grande roue de la place de la Concorde qui vous enchantera…
Fééries de Noël. Ou encore au Village d’Auteuil, l’incroyable spectacle des «Féeries » qui regroupe cette années sur deux hectares, des crèches du monde, un marché de Noël, une brocante, des expositions, des concerts, des manèges, des fanfares… Sans oublier les patinoires de plein air de l'Hôtel de Ville ou de Montparnasse, les vitrines des grands magasins...
 

Publié par f75cadet le Mercredi 11 Décembre 2013 à 11:18

Connaissez-vous le Palais de Tokyo ? Dans le très chic XVIe arrondissement de Paris, ce musée fraîchement rénové et agrandi est une institution belle et rebelle consacrée au meilleur de l’art contemporain. Ne manquez pas une excellente occasion de vous y rendre : une très excentrique carte blanche donnée à Philippe Parreno autour de son œuvre architecturale.
Vous attend ici un voyage des plus excentriques au Royaume de l’art contemporain ! Sur plus de 22 000 m2, repérez les grands noms mais aussi les nouvelles icônes de l’art contemporain au fil d’œuvres décalées et d’installations…
Mais Philippe Parreno, ne vous laissera pas le temps de vous installer. Il vous entraînera dans une contrée poétique et émouvante. Le lieu, sous le feu d’un déluge scénographique de mots, de symboles, de visuels, de sons, devient un véritable organisme vivant et vous convie à découvrir l’art protéiforme (et mondialement reconnu) de l’artiste – cinéma, sculpture, performance, dessin, texte, etc.
http://palaisdetokyo.com/fr/exposition/philippe-parreno
 

Publié par f75cadet le Vendredi 06 Décembre 2013 à 14:40

Fauve puis grand maître du Cubisme, Georges Braque fait partie du panthéon de l’avant-garde artistique française du XXe siècle. Le Grand Palais à Paris nous offre une rétrospective cet automne qui lui rend les grands honneurs artistiques ! Si vous séjournez à l’hôtel Opéra Cadet d’ici au 6 janvier, nous vous recommandons chaudement cette exposition !
L’œuvre de Braque n’avait par connue telle rétrospective depuis 1973 ! On comprend que l’exposition fasse un tabac ! D’autant que Braque continue d’exercer sa fascination sur le public. Homme du XIXe siècle  –: il est né en 1882 , l’artiste a pourtant épousé avec fougue le XXe siècle !
Moments clés et œuvre foisonnante. De ses compagnonnages avec Picasso et Picabia, on en retiendra un cubisme inventif et un intérêt pour la quotidienneté, les arts premiers et les collages. Après les deux Guerres mondiales, Braque se tourne vers un certain lyrisme mythologique ou allégorique axé sur la quête de la liberté.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/georges-braque
 

Publié par f75cadet le Vendredi 22 Novembre 2013 à 09:38

La dernière fois que vous avez séjourné à l’Opéra-Cadet, vous n’avez eu qu’à vous laissé glisser le long de l’avenue de l’Opéra pour atteindre le Louvre, Orsay ou le Grand Palais –l’hôtel est décidément très bien situé. Mais cette fois, vous avez envie d’atmosphères intimistes à Paris. Notre conseil : visitez les petits musées qui sont très attachants et… gratuits.
Non. Les chefs d’œuvre n’y sont pas moins rares que dans les grands musées ! Par ailleurs si les petits musées révèlent des trésors à Paris, ils ont un avantage certain : ils sont souvent gratuits ! Autant en profiter !
Faîtes votre programme parmi ses petits musées gratuits et riches de chefs-d’œuvre : explorez l’histoire de Paris au Musée Carnavalet, l’art du XVIIIe siècle au Musée Cognac Jay; l’ambiance hugolienne dans la maison de Hugo, balzacienne dans la maison de Balzac, asiatique au musée Cernuschi, artistique au Petit Palais, romantique au musée de la Vie… Romantique.

 

Publié par f75cadet le Vendredi 08 Novembre 2013 à 09:22

On connaît bien les nus féminins dans l’art occidental. Mais connaît-on les hommes nus qui peuplent les grands musées ? Le Musée d’Orsay s’est penché sur cette question de genre et invite à s’interroger sur « L'homme nu dans l'art de 1800 à nos jours ». Une exposition iconoclaste à découvrir à Paris du 24 septembre 2013 au 2 janvier 2014.
Bien avant les calendriers des  « Dieux du stade », la nudité masculine était étudiée aux Beaux Arts et comptait dans les formations académiques du XVIIe au XIXe siècle. Le Musée d’Orsay, en convoquant son propre fonds et des collections publiques explore ce riche passé en art.
De l’art, des nus, des interprétions. Plus deux siècles de création embrassant peinture, sculpture, art graphique et bien sûr photographie nous donnent à voir non seulement un riche patrimoine mais servent également à nous faire emprunter les pistes d’interprétations les plus diverses de la philosophie à la sociologie, de l’anthropologie à l’histoire de l’art… http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/masculin-masculin-37292.html?S=&no_cache=1&print=1&tx_ttnews[backPid]=645

Publié par f75cadet le Vendredi 18 Octobre 2013 à 09:33

Grâce à la belle exposition que consacre le Musée de l’Orangerie aux peintres Frida Kalho (1907-1954) et Diego Riviera (1886-1957), l’automne parisien invite à profiter d’une arrière saison inspirée par le brûlant Mexique ! Ne manquez pas, lors de votre séjour à L’Opéra Cadet, cet hommage vibrant à l’art, à l’amour et à l’amour de l’art. A découvrir du 9 octobre au 13 janvier 2014.
On les a décrits comme deux amants terribles. Et malgré tout, ils n’en demeuraient pas moins complémentaires. Dans la vie comme sur la scène de l’art. La rétrospective du musée de l’Orangerie le prouve et illustre avec brillant cet amour commun du Mexique et de l’art.
Inspiration : Mexique. Et dans les sujets traités comme la religion et le mysticisme mexicain, les cycles de la vie, les révolutions mais aussi les rapports sociaux, on se retrouvera tour à tour face à des toiles chaudes, lumineuses ou passionnés mais toujours portées par un souffle créateur !
http://www.musee-orangerie.fr/pages/page_id19486_u1l2.htm
 

Publié par f75cadet le Vendredi 04 Octobre 2013 à 09:40

Ses sculptures sont excessives. Excessivement vivantes et expressives. Excessivement réelles aussi. Il avait fait un tabac avec son œuvre en 2005 ; et il nous fait l’honneur de revenir à Paris jusqu’au 27 octobre avec de nouvelles sculptures. Ron Mueck est à la fondation Cartier et l’équipe de l’Opéra Cadet vous recommande chaudement l’exposition !
Oui ce sont bien des sculptures les œuvres de Ron Mueck. On s’en rend compte car elles sont plus grandes ou plus petites que la réalité. Mais si on oublie l’échelle, les personnages sont troublants de réalité. Si troublants qu’ils pourraient aisément faire oublier le réel…
Mueck hypér-réel. On se questionne alors sur toutes ces figures, sur tous ces corps. Ils sont si émouvants et fascinants qu’on peut leur deviner une histoire, un récit de vie, une âme presque. Et si c’est le cinéaste David Lynch qui vous fait le commentaire, alors l’excentricité est alors naturellement au rendez-vous. http://fondation.cartier.com/fr/art-contemporain/26/expositions/
 

Publié par f75cadet le Vendredi 20 Septembre 2013 à 09:21

Il y a un art du non finito et les peintres romantiques l’ont bien saisi ! Leurs esquisses sont plus que de simples préparations : elles ont une véritable dimension onirique. En séjournant à l’hôtel Opéra Cadet, au cœur du Paris romantique, découvrez l’art subtil des esquisses. Au Musée de la Vie Romantique du 17 septembre 2013 au 2 février 2014
« Plus de vie, moins de forme. ». Voilà comment Diderot définissait les esquisses. Reprenant ces préceptes, les peintres romantiques ont marqué les esprits par leurs travaux préparatoires présentant leur regard comme des révélateurs de vie, de mouvement et de lumières avant même leurs « vrais » tableaux.
Le travail en mouvement. On s’en rend compte au gré de la centaine de peintures signées Delacroix, Cogniet, et Scheffer. Ce dernier vécut là où se tient maintenant le musée, ce qui rend le lieu encore plus magnétique. Dans tous les esprits : Comment ces projets préparatoires rendent compte du travail en mouvement ?
http://www.paris.fr/pratique/musees-expos/musee-de-la-vie-romantique/esquisses-peintes-de-l-epoque-romantique-delacroix-cogniet-scheffer/rub_5851_actu_132494_port_24533

Publié par f75cadet le Vendredi 06 Septembre 2013 à 09:17
1 | 2 | 3 | 4 | 5




Hôtel Opéra Cadet

24, rue Cadet, 75009 Paris, France
Tél. +33 (0) 1 53 34 50 50 // fax : +33 (0) 1 53 34 50 60
mail : info@operacadet.com & reservation@operacadet.com
encrypted Authentification Fermer la fenêtre d'Authentification.
Mot de passe
Mot de passe oublié
Vous allez recevoir votre mot de passe par mail
Revenir à l'authentification